Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 novembre 2011

Les Irlandais et le Père Noël

Je pensais que l'Irlande et les Irlandais n'avaient plus de secrets pour moi (mis à part le rugby, mais ça, ça restera toujours un grand mystère pour moi), et puis j'ai découvert un truc. Un truc sur Noël.

Figurez-vous que les Irlandais ont un problème avec le père Noël. En effet, il semblerait que le parent Irlandais, qui a trimé durement toute l'année pour offrir à ses chérubins leur PS15 et leur iPhone personnel, n'apprécie pas qu'on lui vole la vedette. C'est pourquoi, dans de nombreuses familles, le père Noël n'apporte qu'un seul cadeau par enfant. Les autres cadeaux, eux, sont attribués à leur juste offreur.

Par ailleurs, les Irlandais trouvent les emballages cadeau superflus et contraignants pour les petits monstres qui, pensent-ils, veulent aller droit au but et savoir tout de suite ce qu'on leur a offert. C'est pourquoi seul un cadeau, voire aucun cadeau, n'est emballé. Les autres, on les pose sous l'arbre tels quels, sans cérémonie.

 

Alors du coup, un gros dilemne se dessine pour moi à l'aube de cette période festive : lorsque le Poulet retournera à l'école en janvier et que ces copains se racontreront "ce que le père Noël leur a donné, et ce que leurs parents leur ont donné"... que va penser et dire mon fiston, lui qui n'aura rien eu de ses parents, ni de ses grands-parents, mais tout plein de cadeaux du Père Noël ? Hum, hum, hum. Sera-ce l'heure de lever le voile ? Nous verrons bien.

19 novembre 2011

La fièvre rose

Pour faire écho au commentaire de Gingko, effectivement, la Fièvre Rose est Arrivée.

Difficile de savoir pourquoi ni comment la fièvre rose est arrivée, mais force est de constater qu'elle est là, et qu'elle n'annonce pas de départ proche.

 

Bon, effectivement, si on regarde la garde-robe de ma fille, celle-ci est composée essentiellement couleur-cochon. Mais c'est pas ma faute. C'est elle qui l'a voulu. Elle qui n'a même pas deux ans mais ne jure que par le bonbon - ou les fleurs (rose bonbon de préférence).

Bon par contre, ça nous fait un argument pour faire plier la petite demoiselle quand elle a décidé de ne pas faire quelque chose. "Comment ça, tu ne veux pas faire du coloriage ?! Mais si, regarde ! Un crayon rose !!"

Pour couronner le tout, la série culte du moment - Thomas, c'est fini, c'est du passé, et c'est pas pour les adeptes du rose - est elle aussi toute rose. La série culte- ben, non, c'est pas Dora ! C'est...

 



 

 

 

15 novembre 2011

Conversations avec une Pouitch-Poulette

Conversation 1

- So lady...

- Yeah!

- ...Tonight, I want you to sleep as well as last night, OK?

- Yeah!

- So you don't wake up, and if you do, you just go straight back to sleep.

- Yeah!

- And if you really need to call Mummy, there's no breastfeed, just a cuddle.

- Yeah!

- OK, so bed time now, OK?

- NO!!!

 

 

Conversation 2

- Mummy, vite, vite ! Quick, sit!

- What?

- Sit down! Read a book!

 

 

Conversation 3

- No dress, no dress!

- Yes, you need to get dressed. Look at the pretty trousers!

- No dress, no dress!

- Yes, Mattie, it's time to get dressed. You can't go to creche in pyjamas.

- No ça, no ça! Pink! Pink!

 

 

 

 

05 octobre 2011

Les autres autres obsessions du moment

Les maisons les maisons les maisons les maisons (et les sites immobiliers)

Les émissions de déco, les émissions de rénovation de maisons, et les émissions de déco.

Les prêts bancaires les prêts bancaires et les prêts bancaires.

Les promotions les promotions les promotions (dream on, baby)

Les autres obsessions du moment

Le rose, le rose, le rose, le rose, le rose. 

Les colliers les colliers les colliers les colliers. (neck !)

Les bottes à fleurs les bottes à fleurs les bottes à fleurs. (booss, booss booss, booss)

Les barettes les barettes les barettes (mais pas dans les cheveux, hein, faut pas déconner). (ack ack ack ack) (hairclips, quoi)

La lolo la lolo la lolo la lolo (l'eau, quoi).

Les book les book les book les book.

My my my my my my my my my my my.

Le vélo le vélo le vélo le vélo (bike).

Le maillot de bain le maillot de bain le maillot de bain (si ça ne tenait qu'à nous on irait en maillot de bain à la crèche) (il est rose, bien entendu) (à fleurs) (et à froufrous)

Le bibi le bibi le bibi le bibi (la poupée, quoi).

Le sein le sein le sein le sein.

Donc.

Donc, les Irlandais vont bientôt élire leur nouveau Président. Ou leur nouvelle présidente. 

Ouais pasqu'on le sait pas assez (?) (le ? étant pour le sait pas, pas pour le assez), mais l'Irlande a actuellement une Présidente de la République. Mary McAleese est la présidente actuelle et elle l'est depuis - han !!! - 1997. Ben dis-donc.

 

Bref, y a des élections, et l'école ferme.

 

J'en parle à la crèche. La nana me demande : c'est quand les élections ?

Je demande à ma collègue irlandaise. Elle me demande : c'est quand les élections ?

Je demande à une autre nana de la crèche. Elle me dit : chais pas, c'est quand ?

 

Bref, les Irlandais élisent leur nouveau Président (ou leur nouvelle Présidente, hein) le 27 octobre prochain, soit dans 12 jours, et ils ne sont même pas au courant. 

Ben mes amis, ça promet.

Bref, moi, si je votais - mais je ne vote pas - j'voterais pour elle :

Mary-Davis-web_959614t.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nan pasque bon. Une nana aussi bien faite, qui sait faire le catwalk, qui s'habille en rouge et qui en plus veut sauver l'honneur de son pays, (et qui comme il se doit transforme ses t en sh), que veut-on de plus ?

L'obsession du moment

Underwear underwear underwear bottom bottom bottom poo poo poo underwear underwear underwear stink stink stink eat your poo live in your poo eat your pooh live in your underwear your underwear in your face my underwear in your face your underwear in my face poo poo poo underwear bottom bottom bottom underwear pooh in your face bottom live in your poo.

15 septembre 2011

Le truc qui m'énerve en ce moment...

... c'est l'école et son rapport aux femmes qui travaillent.

 

Je l'ai sûrement déjà évoqué sur ce blog : les horaires de l'école sont de 8h30 à 13h10.

C'est tout.

Enfin non, la troisième année on passe à 14h10. Ouais !

 

Ouais mais si tu bosses ?

La piscine à l'école, c'est pas l'école. Pas de sous. C'est l'association des parents d'élèves qui organise. Donc l'école te propose d'inscrire ton gosse à la piscine, mais par contre, faut venir le chercher à 13h10 comme d'hab, l'amener à la piscine pour 14h, et être là à 14h40 pour le rhabiller.

Et si tu bosses ?

 

Y a plein d'autres activités extrascolaires qu'on te propose sur les papiers qu'on te donne à la rentrée.

Le cricket, par exemple. De 13h10 à 14h.  Inscriptions le mercredi 14 septembre à 13h10.

Cool. Et si tu bosses ?

Il semblerait qu'il soit OK de donner le formulaire d'inscription à la secrétaire qui le fait passer. Marquer sur la feuille que tu peux faire ça ? Pff pour quoi faire ? Ca existe vraiment, les parents qui bossent tous les deux ?

 

La réunion pour rencontrer la maîtresse qui va parler des devoirs, du curriculum et cie, c'est à 12h45 le jeudi. 

Et si tu bosses ?

 

Bref, si tu bosses, tu suis rien de ce qui se passe en classe et ton gosse a pas de vie sociale.

Les femmes ici, c'est à la maison. 

Et puis c'est tout.

01 septembre 2011

Oui, je sais, je sais...

Ca devient répétitif à la fin, ces absences de 2 mois où je ne poste qu'un tout petit truc pour vous dire "ouais ouais, je sais !".

Ben oui mais bon, y a une vie en dehors du ouèbe, hein, et le ouèbe a de moins en moins d'attrait pour moi actuellement. J'ai moins envie de m'y verser, je ne poste plus rien sur Facebook, distes-donc (ouais, je sais, Facebook c'est naze, mais bon, j'étais devenue accro au clic à répétition quand même...) et je ne suis plus la 5e posteuse de mon forum jadis chéri. 

Ben oui, on change.

Et puis je ne sais plus écrire de trucs intéressants, ni de trucs drôles... bref.

On va pas s'appitoyer sur son sort, hein, moi je revenais juste vous esspliquer où qu'on en était avec les chtits. 

Nan pasque bon ça fait un moment, quoi, que je vous ai pas fait un récapitulatif des Progrès des Pouitchoux (ça doit être au moins mon avant-avant-dernier post), alors il était temps d'y revenir.

Donc.

 

Le Pouitch :

- Sait faire du vélo tout seul sans les petites roues mais il ne sait pas démarrer. Enfin, ça fait rien, maintenant il sait slalomner entre les chiens, les rollers, les bambins et les autres vélos, et s'arrêter à temps si le slalomn commence à tourner mal, ce qui, somme toute, est l'essentiel.

- A recommencé l'école ce jour-même, et n'est plus un tout petit. C'est drôle de le voir aligné sur une autre ligne que la sienne, et de regarder les autres parents tout émus prendre en photos leur petits écoliers novices de Junior Infants.

- A enfin compris qu'à table on avait un COUTEAU, une FOURCHETTE, et une cuillière, et a fini par comprendre, un peu, l'utilité des deux premiers, puisqu'il coupe désormais ses poissons pânés tout seul (comment ça, le vôtre il fait ça depuis longtemps ? Ben pas le mien. Et puis zut).

- Accourt dès que sa soeur a un problème, même s'il en train de manger ses carottes râpées et qu'on vient de lui dire, pour la sixième fois, de rester ASSIS et EN FACE de son assiette et de NE PLUS SE LEVER.

- A de nouveau été élu Copain du mois par les morveux collants tout compte fait pas méchants mais juste pas super bien élevés de la maison d'en face. C'est con, je croyais qu'ils l'avaient oublié...

- S'est fait retirer ses points de suture ce jour-même, ceux que le médecin lui a faits samedi après qu'il soit (oui oui, soit, j'y tiens) rentré dans l'angle de la porte de son copain chinois à l'intérieur de chez qui il jouait au chat et au ballon simultanément...

 

 

 

- A enfin compris la notion de couvert et a fini par comprendre, un peu, l'utilité d'une cuillère, puisqu'elle ne met désormais plus ses poings fermés dans ses petits filous (ou alors seulement quand je regarde pas).

21 août 2011

Et c'est reparti !

Fatigue, tourbillons, sentiment d'inefficacité, émerveillement, fierté, amour, fatigue, impatience, sourires, rires, bonheur, culpabilité, tourbillon, yoyo, concentration sur la lumière au bout du tunnel fleuri.