Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 septembre 2010

Warm, isn't it?

Voilà ce que m'a dit le médecin ce matin, quand il est venu nous chercher, le Pouitch et moi, dans la salle d'attente de son cabinet.

J'ai dû avoir une lueur de panique dans les yeux parce qu'il a eu l'air gêné, et puis il a répété l'affirmation sans point d'interrogation. "I find it's pretty warm."

Le truc, c'est que quand on me dit ça, je ne sais jamais quoi dire.

Parce qu'en Irlande, "warm", c'est quand même vachement relatif.

Effectivement, ce matin, quand on a passé la porte, le Pouitch et moi, je me suis fait la réflexion que c'était pas la peine de prendre mon gilet, parce que le soleil tapait bien fort. M'enfin, le temps qu'on sorte de la voiture, le soleil s'était caché et, avec le vent, il devait faire 16 degrés celsius. Par contre, dans la salle d'attente, oui, il faisait chaud.

Alors, oui, j'ai eu un moment de doute, quand le médecin m'a dit "warm, isn't it?", et effectivement, mon cerveau phatique s'est un peu emballé. Pas compliqué de répondre à cette question, en principe, mais là...?

Remarquez, en ce temps de pluies et de vent automnal, une maman a remarqué hier, pas loin de mes petites oreilles ébahies, que forcément, à l'école on avait droit au short, vu comme il faisait chaud au mois de septembre. 

Bon.

Encore une fois, je constate que la météo, ben, ma foi, c'est culturel.

04 juin 2010

Ciel irlandais, 04 juin 2010

CIMG6785.JPG

22 mai 2010

Eté !

Les Grenouilles, et les Corkois en général, ont sorti les manches courtes.

Les Grenouilles, et les Corkois en général, ont mis la crème solaire. Ca sentait la méditerrannée en plein moins d'août.

Les Grenouilles, et les Corkois aussi, ont sorti les lunettes de soleil.

Les Grenouilles, ainsi que la plupart des Corkois, ont mangé en terrasse. Les Grenouilles étaient à l'ombre, et c'était très agréable.

Les Grenouilles ont eu trop chaud.

 

Il a fait 23 degrés !!!!

28 novembre 2009

Météo du jour

Je vois déjà les foules se précipiter sur cette note lorsqu'ils la verront indiquées parmi les "dernières notes mises à jour" sur d'autres blogs Hautetfort ou sur le portail de la plateforme...

 

Bref.

 

A Cork, à 9h05 de samedi 28 novembre 2009, si l'on en croit Google météo (pasqu'on n'a pas de thermomètre, hein, alors on se fie à ce qui s'affiche sur notre page d'accueil personnalisée), il fait 1 degré celcius (fichtre, je ne trouve point le caractère "degré" sur mon clavier), et le taux d'humidité dans l'air est de...

 

... tenez-vous bien...

 

...

 

...

 

100%.

 

Eh oué...

 

...fait pas super sec en Irlande...

 

[même si la mémé d'à côté m'a fait remarquer hier, en naviguant parmi les flaques d'eau, que "luckily it's nice and dry today". Ma foi, faut bien se consoler comme on peut...]

[Hier le taux d'humidité n'était que de 93%.]

[Moi j'étais sur le point de lui dire que, oui, en effet, il ne faisait pas trop froid, mais qu'il faisait sacrément humide...]

[Ca n'est pas la première fois que j'ai une conversation surnaturelle de ce style, mais je ne retrouve pas le billet où je pensais avoir relaté un épisode similaire avec le voisin bûcheron de Dublin... Tant pis.]

21 octobre 2009

Aïe aïe aïe

J'voudrais pas dire, mais j'espère VRAIMENT que Noé a commencé la construction de son arche.

Pasque là, on dirait que Dieu a ouvert le robinet bien grand et qu'il a oublié de le refermer...

Sans dèc, il pleut comme vache qui pisse, c'est impressionnant.

Au moins ça virera le dernier caca du chien.

(dsl, la note du chien, les IE ne pourront pas la lire - j'ai la flemme de tout me retaper sous hautetfort, alors tant pis pour vous, pfff. Z'avez qu'à être plus à la page. Ou changer d'employeur.)

19 septembre 2009

Météo

Mouais. Ca pouvait pas durer. Quinze jours qu'on n'avait pas vu une goutte de pluie. 15 jours que le linge séchait dehors en une demi-journée.

C'est fini, bouuuuuuuh !!

 

(ouais, OK, pleut pas encore, mais ça ne saurait tarder, vu la tronche du ciel...)

02 juin 2009

L'événement*

* Oui je suis une puriste. Avant on pouvait se la jouer en montrant qu'on savait écrire événement, avec deux accents aigus. Maintenant ils ont passé cette loi pour les incultes qui permet de l'écrire comme ça se prononce. Ben moi je me bats. Je me bats pour le maintien du second accent aigu sur le mot événement. Sinon ça fait avènement. C'est pas du tout pareil. Non mais.

And now, ze post itself:

 

 

Mes amis, oyez oyez la grande nouvelle :

 

Ce lundi 1er juin 2009, j’ai fait une chose extraordinaire !

 

Une chose que je n’avais pas faite depuis plus d’un an !!

 

Je me suis lavé les pieds !!!

 

 

Oui, bon, rhôôô, ça va, hein, vous êtes bêtes quand même. Vous savez très bien ce que je veux dire. Bien sûr que mes pieds ne puent pas à 100km à la ronde. J'me douche, quand même, hein. Pfff.

 

Nan mais, aller exprès à la salle de bains, faire couler de l’eau ni trop froide ni trop chaude, faire des acrobaties pour poser mon pied dans l’eau fraîche et le badigeonner de savon avant de le rincer abondamment sous le robinet : ça ne le faisais plus depuis que nous avons emménagé en Irlande.

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’en Irlande, mes pieds sont toujours dans leurs pantoufles sinon aussi dans leurs chaussettes. Et toujours impeccablement propres.

 

Moi, l’adepte du pieds-nus, moi que ma pauvre mère, 20 ans durant, a désespéré de convaincre de mettre au moins des chaussettes sous peine d’attraper la mort, moi qui passais jadis les ¾ de mon temps pieds nus sur le carrelage froid sur le parquet sur la moquette sur le bitume sur le gravier, je ne descends plus les escaliers moquettés sans mes pantoufles. I fait trop froid.

 

Enfin, je ne le faisais pas.

 

Jusqu’à ce weekend.

 

Parce que ce weekend…

 

IL A FAIT 21 DEGRES 27 DEGRES PENDANT TROIS JOURS !!!!!

 

(Ouais bon, le site de Met Eirann me dit 21 à l’aéroport de Dublin. Je n’en crois pas un mot. 21 c'est minable. C'est petit joueur. Mais moi je vous assure, à Dublin, et pas qu'à, il faisait super chaud !!!! Sisisisisisi, demandez à n'importe qui !)

 

 

J’ai donc :

 

- sorti mes sandales pas portées de puis 13 mois ;

- sorti mes robes pas portées depuis 13 mois ;

- marché pieds nus dans l’arrière cour le jardin !!!

 

Et je me suis sali les pieds, youpi !!!

 

 

Après ça, pour aller faire ma sieste de mémé enceinte, j’ai dû les laver ! (ouais pasque de la terre plein le lit ce ne serait pas du meilleur goût de la Grenouille, je crois).

 

Quel bonheur de sentir l’eau fraîche sur ses pieds ! Quel bonheur, mes amis, quel bonheur !

 

25 mai 2009

Eire in the park

Je crois que je vous ai un peu überfordert en vous imposant 6 chapitres d’affilée d’une histoire ni queue ni tête vendredi soir. Pardonnez-moi. Voilà ce qui se passe quand on cherche à meubler le temps. On trouve des solutions. Et pis on se laisse un peu embarquer.

 

Alors aujourd’hui, je ne vais pas vous imposer une autre narration fictive ; je vais vous raconter notre week-end.

 

Parce qu’il a été exceptionnel.

 

Parce qu’il a fait beau !!

 

Enfin, hier surtout.

 

Hier, dimanche, nous avons donc été gratifiés d’un ciel bleu limpide et sans un seul nuage et ce du réveil jusqu’au coucher !!!!!!!

Pour vous, lecteur français, c'est peut-être une chose tout à fait normale pour un week-end du mois de mai (dans le sud de la belle métropole j'ai appris qu'il avait fait 33!) mais pour nous c'est du jamais vu !! ('fin, j'dis ça, ça fait qu'un an qu'on est là, c'est peut-être un peu présomptueux, m'enfin d'après ce que j'ai compris, l'été c'est un peu un concept étranger ici d'une façon générale)...

 

Nous avons donc passé la journée (oui enfin, ce qu’il en restait, le temps qu’on finisse par quitter la maison à 11h45) au parc.

 

Le Pouitch-Poulet s’est amusé comme un petit fou dans des soucoupes tournantes (qui tournaient trop vite pour lui, que l’on faisait donc ralentir au grand dam des plus grands enfants venus s’entasser dans la soucoupe pour des émotions fortes), sur des toboggans géants, sur des balançoires.

 

La Grenouille s’est évertuée à faire taper toute sa petite famille dans le joli ballon orange dont nous avons hérité avec notre maison.

 

On a déjeuné sur l’herbe, on s’est prélassé au soleil puis à l’ombre. Votre Grenouille-Rosbif dévouée a regretté de ne pas avoir fait confiance au soleil (ben vi mais bon, faut m’comprendre, aussi, quatre jours sur cinq j’ai mon manteau d’hiver…) et d’être restée en manches longues – car des manches longues retroussées en valent pas un bon vieux t-shirt.

La Grenouille-Rosbif a tout de même pris des coups de soleil.

Comme de juste, le Pouitch-Poulet, qui n’a plus besoin de faire la sieste l’après-midi, assure-t-il, s’est endormi en 30 secondes avant même d’être sorti du parking.

 

Cette nuit, toujours pas une goutte de pluie !

Ce qui fait que, quand je me suis levée ce matin, et que je suis allée faire mes ablutions, j’ai senti par la fenêtre de la salle de bains cette odeur si connue mais ô ! Tant oubliée ! Celle du petit matin d’été. Celle du petit matin aux senteurs florales qui promet une journée belle et chaude. Celle du petit matin que l’on a envie de humer de tout son être et de saisir tout entier avant qu’elle ne s’envole dans les vapeurs du jours.

  

Évidemment, entre temps, le ciel s’est voilé… mais il ne pleut toujours pas ! Quel miracle !

18 mai 2009

Comparaison

Non content d’avoir versé des larmes tout le weekend, le ciel a encore dédicé de nous tomber sur la tête cet après-midi.

 

Un petit tour du monde pourra peut-être me remonter le moral ?

Sur l’excellente suggestion de quelqu’un (Gingko ? j’ai la flemme de retourner voir dans les commentaires…) j’ai décidé de consulter la météo ailleurs et notamment dans les villes où se trouvent mes lecteurs, occasionnels ou assidus.

 

Alors voici :

 

Issoires (Hello Daddy!) : pluie.

Moulineaux : (coucou ! T’es qui ?) : pluie.

Houilles : pluie.

Boulogne Billancourt : pluie.

Lyon : soleil !!!

Malakoff (nan, y a vraiment une ville qui s’appelle Malakoff ?) : soleil.

Villefontaine : nuages.

 

Quittons la France.

Galway (Irlande) : nuages.

Kildare (Irlande) : pluie

Egham (UK) : nuages.

Bayreuth (Allemagne) : nuages.

Philadelphie (USA) : nuages.

Madrid (Espagne) : grand soleil !!!

Buenos aires (Argentine) : soleil voilé

Strasbourg : soleil voilé.

Dakar (Sénégal): soleil voilé.

 

Ouais, peux pas dire que ça me console tellement, hein ! Les parisiens sont sous la pluie, mais les lyonnais pas du tout du tout du tout !!!!!!! Je veux du soleil !!!!

15 mai 2009

Entre tes blancs moutons...

Bon alors j’voudrais pas dire, mais il pleut vraiment beaucoup en Irlande.

Allez, je ne vais pas vous mentir, ce weekend, il a fait su-per beau. Et lundi aussi. Et mardi. Pas une goutte. Faut le reconnaître.

 

Ouais mais là ça fait deux jours qu’il pleut quasiment en continu.

Le seul fil dont je me sois dévêtue pour l’instant est mon écharpe. Je l’ai remplacée par un épais foulard. Je porte donc encore : mes grosses bottes d’hiver rembourrées (que j’ai portées tout l’été dernier), mon gros manteau de laine, et de temps en temps mon bonnet. Mes gants ne sont jamais là où j’en ai besoin, souvent je les regrette.

 

Donc… à Dublin il fait un temps DE CHIEN !

 

Et j’en ai marre.