Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 janvier 2012

L'album photos avec la Pouitchenette

Donc, nous repassons les photos de Noël.

"MY Mamie Fanchon !" s'exclame la Pouitchenette.

"MY Mummy!  MY  Daddy!"

"MY tonton!"

"MY Tristan!"

"MY that!" (ça c'est quand elle a oublié le nom de quelqu'un)

"MY Mathilde!"

"MY necklace!"

"MY bracelet!"

"MY tick-tock!"

"MY Lego Tristan!"(ça c'est le lego du Pouitch)

 

 

 

 

27 septembre 2010

La reprise

Quand je lui a dit au revoir, ma fille m'a souri.

Je suis allée bosser, le coeur léger.

La première heure, j'ai pensé à mon bébé et à mes séries en streaming.

La deuxième heure, j'ai pensé à la grande maison pour moi toute seule et à mon WC individuel.

La sixième heure, je marchais à grand pas dans le bureau et ouvrais sans réfléchir la porte du frigo pour me faire ma troisième tasse de thé de la journée.

La huitième heure, je quittais le bureau, souriante, au bras de mon homme.

La neuvième heure, je récupérais la fille, souriante, et le fils, plein d'anecdotes.

A la treizième heure depuis le réveil, le Pouitch et la Pouitchenette étaient endormis, la vaisselle était faite, le pique-nique du Pouitch aussi, et je me suis plongée dans le premier épisode de la saison 7 de Grey's Anatomy.

A la quatorzième heure après le réveil, je partis me coucher, le coeur content.

 

Il y a une vie après la maison. 

28 avril 2010

Sharing is caring...

... répète-t-on niaisement à l'envi aux petits qui se chamaillent pour jouer avec la même petite voiture.

"Quelle connerie", aurait dit, selon la légende, un papa un jour, lors d'une séance du "mother and toddler group". Moi je ne partage pas ma maison, je ne partage pas ma voiture, pourquoi on les assome à coups de "sharing is caring" alors que nous-même on ne le fait pas ? C'est hypocrite".

Il avait pas tort, non plus, le papa.

Nous avons mis en place un programme anti-pousser anti-taper pour le Pouitch, qui quelque fois, a tendance à être un peu trop enthousiaste dans sa façon de jouer. Et notamment, s'il est en train de jouer avec un jouet et qu'un autre enfant le lui arrache des mains, il pousse l'autre enfant. (Il va de soi que cela n'arrive JAMAIS dans d'autres circonstances, notre fils est parfait, n'est-ce pas).

Bon, OK, faut pas pousser, faut pas taper. Mais vous feriez quoi, vous, en pareil circonstance ?

Si je suis en train de bouffer un sandwich et que quelqu'un me l'arrache subitement des mains, je vous prie de croire que je ne vais pas être tendre avec cette personne.

Alors que dois-je dire à mon fils de faire en pareil cas ?

Aller voir la maîtresse ? On lui dira de ne pas jouer au petit rapporteur.

Engueuler l'autre enfant ? Il passera pour un fayot, et on lui dira de ne pas se laisser faire, de se défendre.

Mais comment ?

Je sèche.

16 février 2010

Conversations with un Pouitch-Poulet, toujours encore et encore

- Mummy?

- Mhmm?

- Did you know bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla?

- Oh really!

- Yes, and bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla!

- Oh!

- Because bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla, and bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla isn't it?

- Of course!

- But bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla

- Ahah.

- Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.

- Mhmm.

- Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.

- Ah.

- But it's bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla!

- Does it?

- Yes, and you know what bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla?

- No?

- Well, I'll tell you: bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.

- Oh!

- But Mummy?

- Mhm?

- You're not listening to me!

 

 

Oups.

14 février 2010

Dimanche (au risque de me répéter...)

Ouin !

Mummy!

La pâte à pizza surgonfle.

Ouiin !

Mummeeeyyyy!

Le crumble brûle.

Le téléphone sonne.

Ouin! Mummy! La pâte à pizza surgonfle. Ouiin ! Mummeeeyyyy! Le crumble brûle. OUIIIIIIIIIIIIN !!!!!!!! MUMMMMEEEEEEEEEY!!!!!! DRIIIIING ! Ouin! Papa !!! Mummy! Ouin! Ouin !

 

Ouin! Mu La le. OUIIIIIIuin! Ouin !IIIIIIN !!!!!pâa surgonRIIIIINGfle. Ouiin ! Mummete à pizzEEEEEEEeeyyyy! Le crumble brû!!! MUMMMmmy!MEEY!!!!!! D ! Ommy! Ouin! Papa !!! MuOuin! Mu LaEE le. OUIIIIIIuin! Oumbluin !IIIIIMmIN !!!!!pâa suOmmy!rgonRIIIIINGfle. Ouiin ! Mummete à pizzEEEEEeeyyyy! Le cre brû!!! MUMMmy!MEEY!!!!!! D !  Ouin! Papa !!! MuOuin! Mu LaEE le. OUIIIIIIuin! OumbluiY!!n !IIIIIMmIN !!!!!pâa suOmmy!rgonRIIIIINGfle! Pap. Ouiin ! Mmete à pizzEEEEEeeyyyy! Le cre brû!!! MUMMmy!MEE!!!! D !  Ouina !!! Muum


AAAAAAARGH !

Ouf ! Ca fait du bien...

...

Faudrait que je...

............................................................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................................................
............................................................................................................................................................................................. ............................................................................................................................................................................................. .............................................................................................................................................................................................

 

09 février 2010

Evidemment...

... ma fille ne dort pas de la matinée, m'empêchant de faire quoi que ce soit d'autre que regarder des séries en streaming (vous avez déjà essayé de faire du repassage ou de la vaisselle avec un bébé dans les bras ? Ou encore dans une écharpe de portage ? Oui, bon, passer l'aspirateur, j'aurais pu, bon, bref, changeons de sujet...)

 

... et ma fille s'endort à midi, à l'heure où je dois manger moi-même et filer chercher mon fils. Accessoirement, c'est aussi l'heure à laquelle je cesse de me dire "ben chuis pas fatiguée, finalement, je commence vraiment à prendre le rythme", et où à cette pensée optimiste succède plutôt le sinistre "je veeeeux mon liiiiiiiit ou je ne vais pas tenir jusqu'à ce soir !!!".

 

Bref. La vie avec un bébé, c'est une grande aventure.

C'est quand déjà, qu'elle est supposée commencer à sauter des tétées la nuit ???*

 

*Question purement rhétorique, n'appelant aucune réponse. Votre réponse me déprimerait. Ou bien serait paternaliste. Ca va, je m'en sors, je sais bieeeen qu'à chacun son rythme, ça va, j'attends patiemment que ma fille se décide. Oui, oui.

05 février 2010

Bad night bonne journée ?

Sale journée hier, avec une Pouitchenette qui ne voulait pas être posée, ne dormant que 10 minutes dans son transat avant de pleurer, puis 30 minutes dans les bras, la tête retombant inconfortablement sur le côte.

Sale nuit, la Pouitchenette se réveillant à minuit, 2h, 4h, puis, dérangée par quelque chose de douloureux ou tout du moins fort gênant, à 5h et 6h, à coup de force cris stridents.

 

La journée sera-t-elle meilleure aujourd'hui ?

Pouitchenette dort - c'est bien le moment ! direz-vous, mais en fait, si, c'est bien le moment, parce qu'au moins je peux déjeuner en paix, chose que je n'ai même pas pu faire hier.

Le challenge de la journée sera d'arriver à l'heure au mother-and-toddler group pour faire mon devoir de participante, sortir les jouets, prendre les sous, et tout ça et tout ça. Paraît que si tôt après l'arrivée de mon bébinou d'amour je ne devrais pas en être, mais bon, y a dû y avoir une erreur, et comme je suis superwoman, je vais y arriver.

Cerise sur le gâteau, quand j'ai dit qu'on y allait plus tôt mon fils est allé s'habiller tout seul (ça, c'est relativement nouveau), et surtout, DE LUI MËME (ça, c'est une première !)

 

Bon, superwoman ne perdant pas son temps à rédiger des billets sur son blog alors qu'elle devrait profiter des derniers instants (peut-être) de sommeil de sa fille pour terminer son déjeuner et Superwoman ne cédant surtout pas à la tentation de mater les 20 minutes restantes de Wentworth Miller du dernier épisode de la saison 2 de Prison Break qu'elle n'a pas eu le temps de finir la veille au soir, je m'en vais terminer mon petit déj' et me préparer à partir.

Je vous tiens au courant.

04 février 2010

Je pue...

...j'aimerais bien pouvoir me doucher, là... mais je crois qu'encore une fois ça va pas être possible...

03 février 2010

Test de résistance à la fatigue

Prenez deux enfants, l'un de quatre ans, l'autre de six semaines et donnez-leur un bain.

Facteurs de complication :

- la petite refuse que vous la posiez, et hurle dès que vous le faites (eh oui, c'est le soir) ;

- votre vessie est pleine à craquer depuis une heure mais vous n'avez pas encore réussi à aller aux toilettes ;

- votre baignoire n'a pas de mitijeur, juste deux robinets qu'il faut en permanence ajuster afin d'atteindre la température juste ;

- pendant que le bain coule et que votre vessie menace de lâcher, (les exercices post-partum c'est pas encore tout à fait ça) le grand décide de faire caca ; il s'avère qu'il a d'ailleurs commencé dans sa culotte, et qu'il faut le nettoyer ;

- le grand décide qu'il préfère s'essuyer lui-même, ce qu'il ne sait pas encore faire ce qui est tout à fait à son honneur, même si votre vessie va bientôt craquer, que vous avez la petite dans les bras, et que le bain va être trop chaud.

- vous attendez désespérément l'heure du dodo depuis 3h de l'après-midi.

 

Si vous réussissez l'épreuve dans le calme, vous êtes une pro, vous pouvez même envisager de remettre ça dans quelques années !